Santé et sécurité

L’implantation du service de santé et sécurité au travail au CHIS a eu lieu en 1998 suite aux directives duc Ministère de la Santé
La gestion de cette structure est assurée par un médecin spécialiste en médecine de travail.
L’activité du service de santé et sécurité au travail s’étend à l’ensemble des personnels des établissements hospitaliers du CHIS : 6400 agents, tout profil confondu.

Depuis sa création le service de santé et de sécurité au travail a réalisé plusieurs actions parmi lesquelles :

Volet médical

Visites systématiques au profit du personnel :

  • Des laboratoires du CHIS : 14 services ;
  • Services de réanimation : 8 services ;
  • Services de radiologie et autre services exposant aux risques de rayonnements ionisants : 7 services ;
  • Services de chirurgie de l’hôpital Ibn Sina : 9 services ;
  • Services de médecine et des urgences de l’hôpital Ibn SIna : 5 services.

Visite d’embauche
Visite Titularisation
Visite Spontanées
Visite Après accidents de travail
Au cours de ces visites, le service a procédé au dépistage :

  • De la tuberculose pulmonaire ;
  • De l’hépatite à valet B et C le personnel susceptible d’être exposé aux accidents exposant au sang ;
  • Vaccination.

Trois compagnes de vaccination, contre l’hépatite vivables B et le tétanos ont été organisées au profit de tout le personnel du CHIS, ainsi qu’une campagne de vaccination contre la grippe

 

Volet technique

Dans le cadre de ses activités techniques, le service de santé et de sécurité au travail a fait un état des lieux sur les conditions d’hygiène et de sécurité au niveau de services des cuisines du CHIS (période avant la mise en place de la sous traitante) et des services d’anatolo-pathologie :
L’Hôpital Ibn Sina ;
L’Hôpital d’Enfants de Rabat ;
L’Institut National d’Oncologie ;
L’Hôpital des Spécialités ;

le service a procédé à l’identification des produits utilisés, visite des lieux de travail, entretien médical
Etude de poste et évaluation initial de l’exposition : Tache, Produits et Malanges, procédé technique et détermination des sources, configuration des atelieux, moyens de prévention collective et individuelle ensuite on a procédé à la métrologie atmosphérique qui consiste à la mesure de la concentration des produits toxiques dans l’air.
A la suite de ces études, un rapport a été étbli aux directeurs des hôpitaux avec proposition des mesures correctives, de conception de locaux, de réarrangement de poste de travail et des moyens de protection individuelles et collectives

 

Volet administratif et de gestion

 Etude sur la morbidité du personnel du CHIS en 2001
Les résultats étaient comme suite :

Répartition par type d’affection

  • Les affections de la charnière cervicale et dorsolombaire 20%
  • Les affections gynécologiques et obstétricales 20%
  • Les maladies infectieuses 19%
  • Les affectation de l’appareil locomoteurs (traumatisme, plais) 19%
  • Les maladies psychiatriques 5%
  • Les maladies générales et chroniques ; Asthme, diabète, maladie cardiaque maladies systémiques et autre 17%

Répartition par catégorie professionnelle

Il est à noter que :
Le personnel Infirmier et les agents d soutien représentaient respectivement 49% et 36% du total de l’absentéisme suivis du personnel administratif et technique 12% et le personnel médical 3%.

Répartition par sexe

  • Le sexe féminin représente 72%
  • Gestion mensuelle des dosimètres du personnel aux risques de rayonnements ionisants.
  • Analyse mensuelle des résultats dosimétriques des (bosses reçues) du personnel exposées aux rayonnements ionisants et aux produits radioactifs
  

Autres activités

  • Participation aux études épidémiologiques : consommation du tabac chez le personnel médical du CHIS/DELM/MS
  • Recherche et communication : participation au congrès médical national 205 par une étude sur les cancers professionnels
  • Etude Présentation sur la pathologie du poignet au travail

Plan de Situation

  © 2017  - Centre Hospitalo-Universitaire Ibn Sina - CHUIS